RC Human Recruitment : comprendre les millénaires pour mieux les gérer au travail

Les millénaires ont la réputation d’être une génération mystérieuse âgée de 18 à 35 ans. Nés après 1980, ils ont une méfiance innée à l’égard de la hiérarchie et de la bureaucratie.

Cette génération veut un emploi stable, et pour eux une carrière ne doit pas se construire chez un seul employeur. Mais cette réputation est-elle vraiment vraie ? Pour manager vos employés du millénaire, vous devez comprendre le groupe.

Une maîtrise de la technologie par les millénaires

Les millénaires sont des gens qui maîtrisent la technologie, collaborent et innovent. Dans le monde numérique, ils sont bien branchés et ingénieux. Telles sont les forces qui peuvent être transformées en opportunités d’affaires précieuses.

Cependant, contrairement aux idées reçues, les millénaires comme toutes les générations ont des connaissances. Dans le monde du travail, certains managers trouvent parfois qu’il est difficile de travailler avec les employés de la génération Y et de les superviser. Ainsi, pour surmonter les défis et arriver à tirer le meilleur parti de cette génération, il faut cerner leurs besoins et attentes.

Travail en groupe

Les millénaires ont la réputation d’être des gens qui font appel à un travail d’équipe. En revanche, cela ne veut pas dire qu’ils sont incapables de prendre leurs propres décisions, bien qu’ils apprécient l’apport d’un groupe diversifié.

Dans une étude d’IBM sur les travailleurs du millénaire, plus de 50% d’entre eux ont déclaré qu’ils prenaient de meilleures décisions d’affaires lorsqu’une équipe leur apportait diverses contributions. Mais la réponse de la génération X était encore plus forte.

Donc, si vous êtes en mesure de travailler avec vos employés de la génération X, le management de la génération Y ne devrait pas être un problème.

Arrêtons les stéréotypes générationnelles !

Toutes les nouvelles générations ont été plus ou moins bousculées. Les stéréotypes générationnels ne sont pas nouveaux, mais, pour cette génération, ils ont pris un ton négatif et dénigrant.

Les stéréotypes existe au moins depuis le début des années 90 avec l’avènement de la génération X. Néanmoins, les millénaires seront un petit peu différent, car ils maîtrisent mieux les outils digitaux. Ce qui pourrait creuser un fossé entre les jeunes salariés et leur encadrant plus âgés.

Les millénaires, une nouvelle méthode de management

Les leaders organisationnels d’aujourd’hui doivent être résolus à développer de nouveaux rôles de gestion, tout en améliorant simultanément la culture intergénérationnelle globale. Ainsi, selon Richard Capmartin, le président de RC Human Recruitment, « c’est à la hiérarchie de s’adapter, d’être en support ».

Et il n’y aurait pas à chercher bien loin pour trouver la bonne méthode : le profil et les attentes de ces jeunes correspondraient pile au « nouveau management actuellement en développement, transversal, collaboratif et bienveillant », a-t-il ajouté.

Les dirigeants qui préparent et planifient ce changement de poste trouveront leurs entreprises très avantageuses en termes de recrutement, de fidélisation et de réussite auprès des jeunes cadres. Leurs organisations, et les Millénaires qui représentent une partie croissante d’entre eux, prospéreront en conséquence.