Geoffroy Stern: les données prennent place dans les rues

Alors que les centres commerciaux utilisent une variété de statistiques décisionnelles depuis des décennies, les rues ont  moins évolué en ce qui concerne l’utilisation des données. Les décisions d’affaires sont souvent basées sur l’expérience et l’intuition des experts, et sont basées sur des analyses statistiques et des données, qui ne sont guère disponibles pour le secteur de la rue en France.

L’absence d’asset management et le traitement indépendant des locaux ont empêché le développement de ce type de statistiques. Cependant, le secteur de la rue est devenu plus professionnel, le nombre d’opérateurs internationaux actifs augmente et la demande pour des statistiques telles que des données de flux et de vente est en hausse.

Selon Geoffroy Stern, consultant, c’est que le traitement des données du secteur et sa visualisation se transforment en services indispensables dans le conseil aux détaillants, qui opèrent de façon croissante dans des niches de marché.

Le boom de la numérisation favorise l’apparition de nouvelles entreprises

Poussé par la numérisation, l’éventail des entreprises fournissant des données statistiques est en augmentation. Geoffroy Stern précise que ces données vont des offres commerciales existantes aux habitudes de consommation d’un secteur défini du public. Les données permettent de visualiser sous forme de plans, ce qu’on appelle en marketing «intelligence de localisation».

Un nouveau venu dans ce domaine est le cabinet de conseil hollandais Locatus, qui a étendu ses services de base de données et de cartographie en France grâce à un outil de géomapping. Avec son expansion à l’étranger, Locatus suit les étapes de la mondialisation des détaillants, qui ont besoin d’analyser de plus en plus de villes dans le monde.

La place du Big Data

D’un autre côté, l’avancée du Big Data et la 5G provoque la prolifération des systèmes d’analyse numérique du comportement public. Parmi les nombreuses sociétés de services qui ont émergé, Geoblink est une option intéressante notamment grâce au son partenariat avec la banque BBVA. Geoffroy Stern précise que cela permet d’avoir une source d’information sur des dépenses réelles.

Sans aucun doute, de nouveaux outils d’analyse sont nécessaires pour aider les détaillants à réussir dans leur prise de décision. Dans un monde aussi changeant, la gestion des données nous permet de bien comprendre les tendances actuelles, d’anticiper l’avenir et de définir les stratégies appropriées.