Guide des plantes médicinales et leurs préparations

plantes médicinales

La phytothérapie qui est un soin naturel livre différentes plantes médicinales accessibles à tous pour une meilleure santé. Gorgeant de végétal aux vertus miraculeux, la liste de ces merveilles est longue pour toutes les cités. Cependant, pour que vous ayez une idée des espèces qu’il peut y avoir et les propriétés qu’elles peuvent renfermer, découvrez ci-après quelques-unes d’elles avec leurs préparations.

L’achillée millefeuille

Tirée du nom du héros grec Achille, l’achillée millefeuille est une plante qui a su se faire une place dans la médecine douce depuis des millénaires. Appelée également herbe à la coupure ou herbe à la saignée, la réputation qu’il tient encore aujourd’hui vient de ses composants (flavonoïdes, tanins, achilléine, lactones sesquiterpéniques) et de ses vertus inouïs (astringents, hémostatiques, antispasmodiques, toniques). En l’occurrence, cette plante médicinale a le pouvoir de régulariser les hormones, soulager les douleurs abdominales et pelviennes, stopper les hémorragies et cicatriser rapidement les plaies.

Pour se soigner à l’aide de cette herbe à coupure, il peut être utilisé comme bain de siège ou cataplasme, mais il s’emploie généralement sous forme d’infusion. Sous cette dernière forme, il faut 1 cuillère à café de cette plante séchée, macérée dans 25 cl d’eau ayant été bouillie. Laisser reposer 5 minutes pour pouvoir ensuite le boire à environ 3 à 4 tasses dans une journée.

La bardane

En faisant partie de la famille des astéracées, la bardane et une plante médicinale de grande taille, car elle peut atteindre 2 m de hauteur. Utilisé en phytothérapie, ce sont les feuilles ainsi que les racines qui sont employées dans les traitements. Trouvé un peu partout (Europe, Amérique, Asie), ce végétal recèle d’innombrables principes actifs remarquables. Parmi eux se trouvent l’arctigénine, les polyiènes, l’inuline, le nitrate de potassium. De ce fait, elle dégage des propriétés dépuratives, diurétiques, antibactériennes. La bardane est donc redoutable pour détoxifier le corps, soulager les douleurs liées à l’intestin, prévenir les affections de la peau. Elle peut même réduire les effets de l’arthrose et du rhumatisme.

Pour utiliser la bardane, elle peut se consommer sous forme d’infusion. Prendre un demi-litre d’eau mélanger avec 30 g de sa racine fraîche et faire bouillir le tout. Une fois faite, laisser reposer pendant 10 minutes et la boire quotidiennement en trois tasses tout au plus.

Le curcuma

Le curcuma, originaire du sud de l’Asie, est une herbe vivace très connue comme épice et bien sûr comme plantes médicinales. Utilisé sous forme de poudre, c’est son rhizome séché qui octroie cette substance. Réputé par ses bienfaits immenses, les responsables de ses avantages sont ses principes actifs étonnants tels que la curcumine. Comme traitement, le curcuma a la capacité d’octroyer une meilleure digestion grâce à ses vertus anti-inflammatoires. Il est également un atout contre les maux quotidiens tel que le rhume, car ses propriétés expectorantes assurent la suppression des mucosités des bronches et offre aux poumons un grand apaisement. En outre, cette plante peut également prévenir la manifestation de la maladie d’Alzheimer.

Pour bénéficier des soins du curcuma, sa préparation se fait par infusion. Une cuillère à soupe de sa poudre suffit pour le macérer dans une tasse d’eau ayant été sur le point de former des bouillons. Boire au moins deux tasses au quotidien peut suffire.

La nature est généreuse en offrant toutes sortes de végétaux miraculeux à la portée de tout le monde. Cependant, le soin par les plantes requiert du savoir et de la vigilance. Même en étant naturel, abuser de ces merveilles peut conduire à divers désagréments. Voilà pourquoi, avant de commencer tout traitement, il est judicieux de toujours consulter un spécialiste qui pourra vous octroyer plus d’information concernant la plante adéquate, la posologie et les contre-indications.