Comment entretenir une toiture végétalisée ?

On imagine que tout un toit végétalisé nécessiterait beaucoup d’entretien, autant qu’un véritable jardin. Mais ce n’est pas le cas si vous choisissez une installation extensive qui est la plus courante aujourd’hui. Quelques mesures d’entretien sont tout de même nécessaires et c’est ce que nous allons voir dans cet article.

Toit végétal intensif et extensif : quelle différence

Il existe en général trois types de toitures végétalisées : extensives, intensives et semi-intensives. Installer un toit végétal intensif revient à créer un véritable jardin. Vous pouvez en effet utiliser différents types de plantes et même introduire des arbres (pas des grands quand même). Or les arbres, les arbustes et les plantes dont les racines sont profondes ont besoin de beaucoup d’eau et nécessitent de ce fait un entretien intensif et régulier. Bref, comme vous le ferez pour un jardin traditionnel. Mais comme il s’agit d’une toiture, il faut prendre en compte l’étanchéité et la résistante de la construction ainsi que la facilité d’accès pour notamment réaliser l’entretien. D’abord, il est important de mettre en place une couche de protection directement au-dessus de la toiture ou un revêtement antiracines. Ceci afin d’éviter que les racines des arbres ne pénètrent dans la toiture. Il faut également bien penser et organiser l’aménagement d’une toiture végétale intensive pour faciliter l’entretien par la suite.

Faut-il entretenir un toit végétal extensif ?

L’entretien d’une toiture végétalisée extensive est beaucoup plus facile et limité par rapport à la végétalisation intensive. Il est vrai que durant la première année, une inspection peut s’avérer nécessaire tous les trois mois afin de vérifier que la végétalisation évolue comme il le faut. Ce processus est cependant recommandé, non obligatoire. Un entretien annuel est par la suite suffisant, sachant qu’il est aussi obligatoire d’après la loi. L’entretien d’un toit végétal extensif, et d’ailleurs d’un mur végétal aussi, consiste principalement à éliminer les plantes mortes et les mauvaises herbes, à nettoyer les résidus végétaux, à replanter aux endroits vacants de l’installation et à fertiliser l’ensemble de la toiture. Selon le type de végétaux plantés et les conditions de votre région, il peut être nécessaire de réaliser un entretien au printemps et un autre en automne durant les premières années. L’entretien d’une toiture végétalisée nécessite de faire appel à un professionnel du domaine qui discutera avec vous les termes d’un contrat d’entretien. Vous pouvez idéalement confier la tâche au paysagiste qui a réalisé la toiture végétalisée pour vous. Si vous venez de déménager dans une maison avec toit végétal, il serait judicieux de faire appel à un professionnel avant de procéder à tout changement ou opération d’entretien.

Que faut-il faire lors d’un entretien de toiture végétalisée ?

Comme indiqué avant, l’entretien d’une toiture végétalisée ou d’un mur végétal consiste principalement à vérifier l’état de la végétalisation, à la fertiliser et à éliminer tous les éléments indésirables. Il faut par exemple enlever les mauvaises herbes et les plantes indésirables. Il faut également débarrasser des feuilles amenées par le vent et désherber l’excès de verdure. C’est une opération que vous pouvez faire régulièrement vous-même sans attendre le rendez-vous du professionnel. Il faut également vérifier que la toiture est bien couverte. Le paysagiste replante les endroits vides lors de l’entretien annuel, mais vérifier régulièrement évitera à votre toiture d’atteindre un état critique et vous permettra d’intervenir aussi tôt que possible. Finalement, il est important de fertiliser les plantes annuellement et d’ajouter l’engrais nécessaire pour maintenir la toiture en bon état durant l’année prochaine.

N’hésitez pas à souscrire à un contrat d’entretien de votre toiture pour confier la tâche à un véritable professionnel et garder votre toiture en bon état le plus longtemps possible.