La Kizomba : une danse à deux devenue très populaire

De nombreux couples et même des célibataires souhaitent se lancer dans l’apprentissage d’une danse à deux pour s’amuser ou pour en faire une carrière professionnelle plus tard. Entre la Kizomba, la Salsa, la Bachata ou encore la danse de salon, le choix est un peu difficile. Voici quelques techniques de base pour ceux qui s’intéressent à la Kizomba

Quelles sont les techniques à maîtriser lors de l’apprentissage de la Kizomba ?

Pour maîtriser les bases de cette discipline, il faut d’abord être à l’aise avec son partenaire, car il s’agit d’une danse sensuelle à deux. Elle doit surtout se baser sur la connexion des partenaires et requiert beaucoup de symbiose entre la musique et les danseurs. Les couples qui suivent des cours ensemble, retrouveront une complicité et interpréteront le rythme musical selon le degré d’intimité qui les lie.

Cette danse lente nécessite une grande habileté de guidage par l’homme. Pour plus de dynamisme, elle peut être plus ouverte avec des pas plus rapides et l’usage des jeux de jambes. Quelle que soit la méthode choisie, cette discipline offre une expérience unique et chaleureuse que les apprenants ne s’en lasseront jamais.

Une fois que l’apprenti commence à acquérir les bases, il faudra s’entraîner une fois à la maison pour ne pas oublier les astuces données lors des séances. D’autres préfèrent dévoiler leur talent lors d’une soirée dansante en compagnie de leurs amis ou de leurs proches. Plutôt que de prendre des cours en ligne, il est préférable de s’inscrire auprès d’une école de danse de renom. La présence physique d’un coach est toujours la solution idéale pour être corrigé sur les erreurs de mouvements ou tout simplement pour exceller dans la discipline.

L’importance de suivre un stage pour exceller dans la discipline

Parce que danser est le meilleur moyen de se décompresser après une dure semaine de travail, il faut à tout prix trouver un centre de danse qui propose un stage de kizomba paris. Ces cours permettent aux apprenants, qu’ils soient débutants ou professionnels, de s’imprégner de la discipline et de faire la connaissance d’autres élèves. Lors de ces séances, il est préconisé de porter des tenues appropriées telles que des vêtements souples dans lesquels les danseurs se sentent à l’aise. Pour ce qui est des chaussures, les filles ont le choix entre porter des chaussures de danse ou des talons qui maintiennent bien la cheville.

Il n’y a pas besoin d’être un danseur pro pour suivre un stage. Cette formation permet de mieux découvrir la discipline et d’approfondir les bases. C’est en quelque sorte une révision, car les coachs pourront proposer de revoir les anciens programmes au cas où l’élève l’aurait oublié ou aurait loupé. Bien sûr, il existe des séances destinées aux danseurs expérimentés qui recherchent des stages à thème.