Qu’est-ce qu’un détecteur de chute ?

En France, près de 3,5 millions de personnes ayant plus de 80 ans se trouvent dans une situation difficile de perte d’autonomie. Pour y remédier et faciliter le quotidien des seniors, plusieurs dispositifs de téléassistance ont été créés, afin de les protéger et leur venir en aide en cas de détresse.

Aujourd’hui, le problème majeur des seniors restent la chute accidentelle à domicile qui peut laisser des séquelles physiques et psychologiques graves sur nos aînés. 12 000 cas en décèdent chaque année. Le détecteur de chute porté autour du poignet se présente alors comme une solution salutaire pour sauver nos seniors.

Découvrez toutes les caractéristiques du détecteur de chute !

 

Comment fonctionne le détecteur de chute ?

Généralement porté au poignet, le détecteur de chute se présente sous la forme d’un bracelet léger ou d’une montre facile à manipuler. Constitué de plusieurs capteurs accélérométriques couplés à un algorithme performant, ce dispositif anti-chute permet de détecter la chute lourde.

Contrairement à la chute dite molle, la chute lourde est violente entraînant une perte de connaissance, une hospitalisation ou même la mort.

Une fois la perte de verticalité est détectée grâce à la variation brusque de la position du corps, le centre de téléassistance est notifié, si vous avez souscrit à un abonnement. L’opérateur se charge par la suite de contacter la personne âgée afin d’en connaître davantage sur sa situation. Deux cas se présentent alors :

  • Le cas de non-réponse, les secours sont prévenus dans les secondes qui suivent pour une intervention d’urgence au domicile du concerné.
  • Le cas de réponse, le senior peut répondre à son interlocuteur via le haut-parleur intégré au détecteur anti-chute, tout comme il peut annuler l’intervention des secours par un mouvement ample de son bras.

Si vous avez opté pour une alerte à vos proches, ils seront informés dès que la chute est détectée.

 

Quels sont les avantages du détecteur de chute ?

L’avantage premier du détecteur de chute est sa réactivité. En un temps record, il peut repérer une chute lourde et en informer le centre de téléassistance ou vos proches pour une intervention rapide des secours.

En outre, certains dispositifs anti-chute sont équipés également de capteurs sensoriels qui permettent en temps réel de contrôler la pression, la température corporelle, ainsi que l’activité cérébrale de la personne âgée, afin de pouvoir déterminer son état de santé à distance et optimiser au mieux le temps d’intervention des secours.

Conçus pour vous accompagner partout où vous allez, même sous la douche ou dans la piscine, les détecteurs de chute sont très résistants à l’eau, surtout que le risque de chute suite à une glissade reste très élevé chez les seniors.

Pour une veille efficace, le bracelet détecteur de chute fonctionne 24h/24 7j/7 grâce à sa forte autonomie qui ne nécessite aucun chargement. Toutefois, cette fonctionnalité peut varier d’un modèle vendu à un autre. N’hésitez pas à demander au conseiller de vente plus d’informations !

Les détecteurs de chute sont fournis en option avec le kit de téléassistance qui rassemble plusieurs solutions d’accompagnement aux seniors. Certains services vous permettent de le tester gratuitement et le valider avant de souscrire à un abonnement.

 

Comment bien choisir votre détecteur de chute ?

Avant de souscrire à un abonnement pour bénéficier des fonctionnalités du détecteur de chute, posez-vous les bonnes questions pour pouvoir dresser un besoin précis. En voici quelques-unes des plus cruciales :

  • Quel est votre budget ? Plus vous consacrez de l’argent à la téléassistance, mieux seront les services fournis.
  • Quelle forme de détecteur de chute vous intéresse-t-elle ? Le détecteur est vendu sous plusieurs formes : bracelet, montre ou collier. Choisissez-le judicieusement !
  • Pensez-vous souscrire à un abonnement de téléassistance ou préférez-vous utiliser une alerte à vos proches ?
  • Quel niveau de protection cherchez-vous ? À domicile, dans la rue, dans le jardin ou partout ?
  • Quel système de détection préconisez-vous ? Détection directe, périphérique ou combinée ?