Comment bien se protéger pour faire de l’équitation ?

Actuellement, la pratique de l’équitationest ouverte au grand public. À cause des risques de chutes, elle est classée au 3e rang des sports les plus dangereux, après les sports automobiles et le deltaplane. Dans l’équitation, les accidents ne sont pas souventmais avec des conséquences sérieuses. Ainsi, pour un cavalier, le port d’un casque d’équitation est obligatoire avant de monter sur un cheval.

 

Pourquoi le casque est-il indispensable ?

 

Pour un débutant, porter un casque de protection est souvent vu comme une contrainte. Par contre, c’est le casque qui protège notre tête lors d’un choc. Ainsi, porté un casque nous aide à amortir la collision lors d’une chute grave, ainsi il nous permet de protéger notre vie. Les statistiques ont montré qu’en France, il y a 6000 personnes par an accidenté dans la pratique de l’équitation. La plupart de ces personnes sont des débutants et amateurs et seuls 20% d’eux portaient un casque lors de l’accident.

 

Comment choisir son casque?

 

Pour vraiment optimiser les rôles du casque, il faut qu’il soit parfaitement à la taille de la tête du cavalier. Le casque ne doit pas être ni trop serrer, ni trop large. Un casque trop large ne protège rien tandis qu’un casque trop petit met mal à l’aise le porteur. Ainsi, il faut les essayer avant de les acheter. En cas de chute, il est fortement recommandé de vérifier l’état du casque, car il peut être abimé de l’intérieur même si de l’extérieur c’est intact. En termes de compositions, une coque compacte recouvre la surface extérieure du casque afin d’éviter la pénétration des objets. La visière doit être souple pour protéger le nez des fractures lors d’une chute.

Aucune discipline équestre n’exige le port d’un casque particulier à d’autres. Donc que ce soit pour des randonnées ou pour des dressages, les casques peuvent toujours être de même type.

 

Quelles sont les normes à suivre pour faire de l’équitation ?

 

En tout, chaque pays peut avoir ses propres normes et les casques doivent faire l’objet d’un contrôle de produits. Le contrôle sert à déterminer la résistance du casque et sa stabilité lors de son utilisation. En France, il y a deux normes de sécurité à considérer :

  • La norme CE VG101.040 2014-12, adoptée en Europe depuis 2017
  • La norme EN1384:2012

 

Selon le Club Epique Français d’équitation, porter un casque est souvent négliger par les cavaliers débutants. Alors que c’est l’équipement de protection le plus indispensable afin de minimiser les impacts d’accident lors d’une équitation.