Mon plafond est humide, que faire ?

Faire face aux problèmes d’humidité dans la maison n’est pas facile. En effet, trouver la source de l’humidité n’est pas simple et les traces visibles montrent que le problème existe depuis bien longtemps. Que faire donc quand vous remarquez des taches d’humidité dans le plafond ?

Comment savoir qu’il y a un problème d’humidité sur votre plafond ?

Seul un professionnel pourra déterminer, suite à un diagnostic minutieux, s’il y a un problème d’humidité au niveau de votre plafond et quelle est sa nature. De votre part, vous pouvez repérer un problème d’humidité s’il y a des traces visibles sur le plafond. Il s’agit en général d’auréoles, de moisissures et de fissures, en plus des peintures qui cloquent et des enduits qui s’effritent.

Et comme indiqué avant, l’apparition de ces indices indique que le problème d’humidité est bien profond et qu’il est temps de demander l’aide d’un expert. Beaucoup de gens procèdent à frotter les traces d’humidité, à fermer les fissures visibles et à repeindre la surface affectée. Mais ces solutions superficielles ne corrigent pas vraiment le problème et ne font que cacher la source de l’humidité. Un traitement profond est souvent nécessaire avant de procéder au traitement de surface.

Qu’est-ce qui peut causer un problème d’humidité sur le plafond ?

Les problèmes d’humidité du plafond peuvent avoir différentes causes. S’il y a un étage supérieur au-dessus du plafond, la cause de l’humidité peut être une fuite au niveau d’un robinet, une conduite d’eau ou un siphon bouché. Il peut également s’agir d’un appareil déposé à l’étage supérieur (une machine à laver par exemple) et qui perd de l’eau.

La présence de fissures, la mauvaise étanchéité et la porosité excessive des matériaux de construction sont également des causes fréquentes de l’infiltration d’eau et donc des problèmes d’humidité sur le plafond. Ainsi, les infiltrations de l’eau de pluie sont souvent à l’origine des taches d’humidité au niveau du plafond. Il se peut aussi que le problème soit engendré par les remontées capillaires.

Il est connu que les remontées capillaires se diffusent depuis le sol et remontent dans les murs, généralement au niveau bas, mais elles peuvent remonter jusqu’au plafond. Enfin, la condensation peut provoquer l’augmentation de l’humidité dans l’air et la formation de taches sur le plafond.

Comment traiter l’humidité au plafond ?

Pour résoudre le problème d’humidité sur le plafond une bonne fois pour toutes, il faudra déterminer la cause d’origine et choisir le traitement le plus adapté. D’où la nécessité de faire appel à une société spécialisée qui propose des solutions efficaces contre les problèmes d’humidité et avant tout un diagnostic professionnel. Si vous avez affaire à un problème d’humidité léger ou ponctuel, c’est-à-dire peu étendu et dont la source peut être détectée facilement, vous pouvez vous contenter d’un traitement de surface.

Vous pouvez notamment appliquer un produit hydrofuge ou en enduit spécifique pour protéger le plafond de la condensation et éviter la reproduction des moisissures. Si le problème est plus profond (présence de fissures, problème d’étanchéité, fuite, etc.), il serait nécessaire de procéder à des travaux de réparations pour mettre fin aux infiltrations d’eau. Si l’humidité est causée par une condensation excessive, la meilleure solution est d’installer un système d’aération telles une ventilation mécanique répartie VMR ou une ventilation mécanique contrôlée VMC.

En cas de remontées capillaires, il faudra évidemment traiter le problème à son origine grâce à une injection de résine ou autre traitement adapté.

Avec l’aide et l’assistance d’un véritable expert, vous êtes sûr d’identifier avec certitude la source de l’humidité dans votre maison et de résoudre vos problèmes d’humidité durablement !