Comment accélérer la cicatrisation d’un arbre après son élagage?

L’élagage des arbres est un procédé indispensable pour l’entretien de l’arbre bien qu’il cause des blessures plus ou moins graves pour le végétal. Quelques techniques doivent pourtant être maîtrisées pour faciliter et accélérer la cicatrisation des plaies à la suite de la taille des branches.

L’hiver, la période la plus propice aux travaux d’élagage

Les travaux d’élagage d’arbre ne doivent pas être effectuées pendant les périodes de mouvement de sève. C’est la règle principale et elle est valable pour n’importe quel type de végétal. La coupe de branches ne doit pas également intervenir lors des saisons chaudes. Des explications scientifiques sont à l’origine de ces interdictions. Si vous élaguez le végétal pendant l’été, la plaie sera un environnement propice au développement des maladies. La sève qui s’écoulera de l’arbre favorisera également les champignons et réduira les réserves de l’arbre.

En général, l’hiver reste la meilleure saison pour procéder à l’élagage d’un arbre. Pendant cette période, l’arbre n’est pas exposé à de forts rayons de soleil. En plus de cela, il est au repos, donc vous ne risquez pas de déclencher un écoulement de sève. La cicatrisation devient alors plus rapide et les risques pour l’arbre d’attraper une maladie sont très réduits.

À part cela, il convient de noter que pendant la saison hivernale, les feuilles sont déjà tombées. Il est donc très aisé pour l’élagueur de vérifier la santé de chaque branche avant de procéder à leur suppression. La chute des feuilles étant déjà terminée, il est également très pratique pour un professionnel tel que cet élagueur expérimenté dans le 21 de se déplacer sur l’arbre.

Comment tailler une branche d’arbre ?

La qualité de la cicatrisation de l’arbre dépend aussi de la manière dont vous taillez les branches. Plusieurs paramètres entrent en compte lors de la coupe si vous ne voulez pas blesser gravement l’écorce. Le premier est l’utilisation d’outils aiguisés. Plus ils sont tranchants, plus la blessure est précise. Ensuite, il ne faut jamais oublier de stériliser les outils que vous utilisez lors de l’élagage. Un outil mal stérilisé est susceptible de contaminer un arbre sain. Pour limiter les risques, nettoyez systématiquement vos élagueuses et vos sécateurs avec de l’alcool à chaque fois que vous changez d’arbre à entretenir.

Enfin, une fois que vous avez procédé à la taille des branches, veillez à désinfecter la plaie qui en résulte. Pour la désinfection vous pouvez utiliser une bombe désinfectante, disponibles dans les magasins spécialisés. Vous pouvez aussi appliquer sur la plaie du mastic. Selon les conseils des élagueurs professionnels, ce produit reste le plus efficace entre les deux à condition toutefois de bien brosser la plaie avant de l’appliquer à l’aide d’une spatule.

Outre ces conseils, vous devez aussi veiller à ce que le diamètre des branches que vous supprimez se situe aux environs de 3 centimètres. C’est la taille la plus recommandée bien que certaines personnes coupent celles ayant 5 centimètres de diamètres. Au-delà, vous risquerez de blesser gravement le végétal et la plaie qui en résulterait pourrait avoir des conséquences graves sur la santé de l’arbre.