Rénover le réseau électrique de sa cuisine : les points spécifiques à retenir

Véritable pièce à vivre, la cuisine mérite une attention particulière dans le cadre des travaux de rénovation ou d’aménagement d’intérieur. Mais si ce petit coin de la maison est vraiment important pour les occupants, c’est surtout parce qu’il s’agit du seul endroit où l’on peut préparer à manger en ayant à disposition tous les ustensiles et matériels nécessaires. C’est ce côté très fonctionnel qui fait que le travail pour rénover le réseau électrique de la cuisine sera totalement différent comparé à celui réalisé pour les autres pièces. En outre, il faudra aussi tenir compte de l’aspect esthétique et de la sécurité de l’installation. Et pour que tout soit fait dans les règles de l’art, quelques points spécifiques sont donc à privilégier.

Les matériels à prévoir

Comme avec toutes les autres pièces, la rénovation du réseau électrique de la cuisine nécessitera l’utilisation de divers matériels et accessoires. Toutefois, dans le cas de cet espace un peu particulier, certains équipements seront pratiquement essentiels à l’installation des éléments électriques. C’est par exemple le cas de la goulotte électrique PVC, de la gaine ICTA et des connecteurs rapides. À certains niveaux, le branchement nécessitera probablement l’utilisation d’un chemin de câble PVC. Ce genre de support est pratique pour protéger les fils et éviter les problèmes d’encombrement.

L’adhésif d’électricien et les vis et chevilles plâtre compléteront les équipements s’il s’agit d’un montage partiel. Dans le cas d’une rénovation totale, des pièces spécifiques telles que le tableau différentiel à deux rangées et les disjoncteurs interrupteurs différentiels ou divisionnaires peuvent être utiles. Enfin, pour camoufler les traces laissées sur le mur, on aura également besoin d’enduit et de peinture.

Plan d’installation : les principaux « points » électriques à prendre en considération

Pour s’assurer d’avoir une cuisine bien fonctionnelle, quelques postes électriques seront à privilégier dans le plan d’installation. En premier lieu, vous avez les luminaires qui assurent que l’éclairage soit bien fonctionnel dans la pièce. Lors du montage du réseau électrique, il faut au minimum prévoir l’installation de deux sources lumineuses (une au plafond et une autre au-dessus du plan de travail). Si la pièce est trop spacieuse, il est toujours recommandé de multiplier les lampes.

Ensuite, si la cuisine se distingue des autres espaces en intérieur, c’est surtout parce qu’elle abrite divers équipements et matériels électroménagers. Et pour alimenter ces appareils, les prises doivent être placées aux bons endroits. Il faudra en prévoir 4 au minimum le long du plan de travail ou près de l’îlot central. Le reste peut être positionné près des meubles ou disposé dans les zones murales basses. Pour finir, la mise en place de sorties spécialisées devra également être prévue dans le plan d’installation. L’idée étant que certains appareils (plaque de cuisson, four, lave-vaisselle et autres) nécessiteront des sorties qui leur sont exclusivement destinées.