L’autocar est-il écologique ?

Le transport est le secteur qui contribue le plus aux émissions de gaz à effet de serre. L’autobus est l’un des modes de déplacement propres, qui permet de réduire l’empreinte carbone. Est-ce que l’autocar est vraiment écologique ?

Les émissions de gaz à effet de serre générées par les transports

Face aux problématiques écologiques et climatiques qui  se posent actuellement, il est nécessaire de se concentrer sur le bilan carbone de nos actes au quotidien. Le transport est un des facteurs importants dans les rejets de carbone. Chaque citoyen doit faire le bon choix de son moyen de transport afin de minimiser l’impact sur l’environnement. C’est un choix qui n’est pas toujours évident. 

En France et partout dans le monde, le transport génère la plus grande partie des émissions de gaz à effet de serre (GES). En 2019, la GES le transport représente 31% des émissions françaises. Un pourcentage qui augmente de 9% depuis 1990. 94%  des émissions de GES induites par les transports proviennent de la circulation routière. Ceux-ci regroupent :

  • Les déplacements des biens et personnes effectués par les entreprises de services de transport,
  • Les déplacements des biens et personnes effectués au sein des activités supports des entreprises,
  • Les déplacements des services publics,
  • Les déplacements sont réalisés par les véhicules qui appartiennent aux ménages. 

Il faut noter que les bus et cars sont inclus dans le transport des poids lourds. Ces véhicules présentent près de 22% des émissions du secteur des transports, contre 19% pour les VUL.

Ces chiffres permettent de mesurer l’impact environnemental du transport. Parmi les solutions déjà en place, l’autocar est considéré comme un moyen de transport plus écologique.

Un moyen de transport écologique – qu’est-ce que c’est ?

Le transport écologique est moins nuisible pour l’environnement. Il émet une faible quantité de gaz à effet de serre. Voici quelques critères élaborés par l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques ou OCDE pour définir un moyen de transport durable et écologique :

  • Respecte les besoins de mobilité,
  • Ne présente aucun danger ni sur la santé publique, ni sur les écosystèmes,
  • Compatible avec une utilisation des sources d’énergie renouvelables avec un taux inférieur à celui nécessaire à leur production,
  • Compatible avec une utilisation des sources d’énergie non renouvelable, en quantité inférieure à celle nécessaire à la mise au point de ressources renouvelables de remplacement.

Quels sont les impacts écologiques de l’autobus ?

Les moyens de transport qui fonctionnent avec le carburant, comme les autobus, sont considérés comme les plus polluants. Cependant, les autocars ne possèdent pas les mêmes caractéristiques. Il convient d’analyser plusieurs critères avant de dire si un véhicule est polluant ou plus écologique.

Comparé à la voiture utilitaire, l’autobus présente une option plus écologique. Selon l’ADEME, le bus assure 6,2% des trajets réalisés par les Français, après le train qui concerne 11% et la voiture 80%.

Même si l’autobus intéresse moins les Français, il présente de nombreux avantages :

  • Moins nuisible,
  • Permet de réaliser la totalité d’un trajet, sans avoir recours à d’autres véhicules,
  • Possibilité de transporter un grand nombre de passagers, contrairement à une voiture particulière,
  • Contribue à la réduction des embouteillages.

L’autobus pour réduire la quantité de CO2 rejetée par passager

L’autobus est un bon choix de transport pour réduire les émissions de C02 par passager. Il faut noter que près de 72% du parc des bus en France fonctionne au gasoil. Mais si les quantités de GES émises par ces véhicules sont rapportées au nombre de passagers, elles sont moins importantes comparées à celles rejetées par une voiture particulière, pour un même trajet. Pour parcourir 10 kilomètres, une personne rejette 1.9 kg de CO2 si elle utilise une voiture. Par contre, si elle choisit le bus, elle ne rejette que 1 kg de CO2. C’est presque la moitié. Cela présente un avantage de taille pour l’environnement.

L’autobus pour réduire la nuisance sonore

Malgré les enjeux écologiques du secteur de transport, la majorité des Français préfère leur voiture pour se déplacer en ville. Toujours d’après les chiffres publiés par l’ADEME, environ 31.9 millions de véhicules en circulation sont occupés par un seul passager. De même, près de la moitié des déplacements  concerne des trajets de moins de 5 kilomètres.  

Cependant, il faut retenir que plus le nombre de véhicules en circulation est élevé, plus il y a de nuisances sonores. Choisir l’autobus pour se déplacer permet de réduire le nombre de véhicules en circulation. Ceci permet parallèlement de diminuer la nuisance sonore, la pollution ainsi que les émissions de gaz à effet de serre. Ce choix contribue aussi au bien-être, car les fortes nuisances sonores affectent la santé ne citant que les troubles du sommeil et les maladies cardio-vasculaires.

L’autobus – plus d’efficacité énergétique

Pour transporter un passager sur 100 kilomètres, un autobus nécessite en moyenne 0.6 à 0.9 litre de carburant. Si cette personne utilise sa propre voiture, elle a besoin de 5.9 litres pour parcourir cette même distance avec une voiture diesel et environ 7.6 litres avec une voiture à essence. Si le déplacement est effectué en avion ou en train à grande vitesse, il faut respectivement utiliser 6.6 litres et 2.6 litres de carburant. Même si la performance énergétique de l’autobus n’est pas optimale, il permet de réduire l’énergie à consommer. Il faut également préciser que l’autobus est un excellent choix pour répondre aux exigences d’une mobilité responsable et durable fixée par l’OCDE.

Les nouvelles générations d’autobus  –  un choix stratégique pour préserver l’environnement

Avec les innovations techniques, les constructeurs d’autobus ont pu mettre au point des véhicules performants. Les technologies utilisées permettent de réduire les polluants, minimiser la consommation de carburant et diminuer la nuisance sonore.

Aujourd’hui, de nombreux autobus modernes s’inscrivent déjà dans la liste des véhicules qui émettent moins de GES. Cette performance est renforcée par l’âge des autocars. Les véhicules neufs ou ceux âgés de moins de 5 ans sont à la fois performants et écologiques. Leurs moteurs font appel aux dernières technologies, permettant de réduire la consommation de carburant.

Par ailleurs, les méthodes de conduite enseignées aux conducteurs permettent également de réduire les dépenses en carburant autant que possible. Ces techniques sont basées sur une conduite souple et régulière. La conduite avec des vitesses modérées est aussi nécessaire pour offrir plus de confort et de sécurité aux passagers.

Pour terminer, il ne faut pas oublier que l’impact écologique des autocars est  aussi basé sur leur processus de fabrication. Les matériaux utilisés et l’énergie exploitée durant la phase de conception peuvent alourdir l’impact écologique du véhicule ou autre moyen  de transport.

Le bus hydrogène

Le bus hydrogène est un véhicule innovant et performant. Afin qu’il soit vraiment écologique, il faut utiliser un hydrogène  vert et non pas celui produit à partir de méthane. Ce type d’hydrogène est produit avec le système d’électrolyse. En France, le bus hydrogène existe. Ce qui le différencie de l’autobus classique est que le moteur thermique est remplacé par un moteur électrique. Ce dernier fonctionne avec une pile à combustible afin de transformer l’hydrogène en électricité. Il faut préciser que l’énergie qui fait fonctionner la pile à combustible est directement produite par le véhicule. C’est ce qui garantit plus d’autonomie à ce type de bus.

Le bus thermique ou hybride

Il s’agit également d’un bus écologique. Comme son nom l’indique, le bus hybride fonctionne avec deux sources d’énergie, à savoir l’électricité et le carburant diesel. Il en existe différents types :

  • Les bus hybrides équipés de batteries qui peuvent être rechargées en électricité,
  • Les bus hybrides série dont le moteur thermique est couplé à un générateur pour alimenter le moteur. Il y a aussi le supercondensateur qui récupère et assure le stockage de l’énergie au freinage.
  • Les bus hybrides parallèles dont les moteurs thermiques et électriques se trouvent sur le même axe.

Ce type de véhicule permet de réduire la consommation de carburant. Cependant, il représente un coût conséquent, deux fois plus qu’un bus hydrogène.

 Le bus électrique

Le bus électrique utilise l’énergie électrique pour fonctionner. Comparé aux deux autres, ce modèle n’émet aucun gaz à effet de serre et ne fait pas de bruit. Ce sont deux avantages non-négligeables pour faire face aux enjeux écologiques du secteur de transport. Cependant, il présente aussi un inconvénient : le problème d’autonomie. L’autonomie d’un bus électrique est trop limitée. Il est vrai que certains modèles récents promettent une autonomie allant jusqu’à 400 km. Pourtant, la plupart des autobus bénéficient d’une autonomie variant de 150 à 250 km. C’est assez suffisant pour les autobus des réseaux urbains, mais trop faible pour réaliser des trajets importants. Pour résoudre ce problème, les villes qui exploitent les autobus électriques planifient les trajets en ville.          

Organiser un voyage – choisir l’autocar pour voyager dans le respect de l’environnement

Vous organisez un voyage en famille nombreuse, avec vos amis ou vos collègues de travail ? L’autobus est un excellent choix pour voyager éco-responsable. Depuis quelques années, le voyage en autobus est de plus en plus sollicité pour les voyages de moyennes distances. C’est devenu une tendance. Les avantages sont nombreux à commencer par l’impact écologique moindre par rapport aux autres moyens de transport, l’économie et le confort.

Si vous prévoyez de visiter Paris ou de voyager dans toute la France, opter pour la location autocar à Paris avec TDS Autocars est la solution. Cette entreprise vous propose ses locations d’autocars avec chauffeur au départ de Paris et partout en France. Les conducteurs sont qualifiés et flexibles et sont capables de répondre à tous vos besoins.  En effet, le voyage en groupe en autobus de location présente de nombreux avantages :

  • Profiter d’un voyage sur mesure et pas cher,
  • Bénéficier d’un service qualité,
  • Assurer la sécurité du déplacement,
  • Passer un moment convivial en groupe à bord d’un seul véhicule,
  • Partager des moments forts durant le trajet,
  • S’échapper aux éventuelles contraintes logistiques ne citant que la préparation des détails du déplacement et recherche des lieux où se garer.
  • Favoriser les déplacements éco-responsables. 

Conclusion : L’impact écologique du secteur de transport n’est pas non négligeable. Parmi les différents moyens de transport, l’autocar est un excellent choix pour réduire l’empreinte carbone liée aux déplacements. Les constructeurs d’autocars continuent à mettre au point des nouvelles techniques pour obtenir des véhicules à la fois écologiques et performants. À cela s’ajoutent les habitudes de conduite des conducteurs d’autobus et le choix des consommateurs. Pour les déplacements de courts et moyens trajets, le voyage en autocar est encouragé afin de limiter les émissions de gaz à effet de serre, les pollutions et les nuisances sonores, ainsi que pour réaliser des économies.