Logement

Comprendre les travaux de ramonage : avantages, techniques et étapes

Les travaux de ramonage sont indispensables pour la sécurité, le bon fonctionnement et la performance de votre cheminée. Ils doivent alors être réalisés correctement et de préférence par un ramoneur qualifié qui sera en mesure de vous délivrer un certificat de ramonage après son intervention. Ce document est à conserver soigneusement, car il peut être réclamé par votre assureur en cas d’incendie. Ci-dessous, vous allez découvrir les différentes raisons de ramoner régulièrement votre chauffage, les techniques utilisées et les étapes à respecter.

Pourquoi procéder à un ramonage ?

Le ramonage est indispensable pour de nombreuses raisons, à commencer par la sécurité de la maison et de ses occupants. En effet, le principal objectif de cet entretien est de prévenir les éventuels dangers relatifs à l’utilisation de votre appareil de chauffage. Il permet notamment d’éviter les incendies en enlevant les saletés et les dépôts de suie ainsi que les éléments inflammables pouvant être accumulés dans les conduits d’évacuation de l’appareil.

En outre, le ramonage permet d’améliorer le tirage, à condition qu’il soit confié à un professionnel. Un excellent tirage assure par la suite une utilisation économe et performante de votre cheminée. Mis à part cela, cet entretien participe considérablement à la réduction des émissions polluantes et de gaz nocifs en garantissant une meilleure combustion et une bonne évacuation des fumées. Ce qui contribue à la préservation de l’environnement. Enfin, un ramoneur professionnel sera en mesure de reconnaître la nécessité ou non d’une optimisation ou d’une réparation des conduits. Mais il saura aussi résoudre les problèmes liés à la maçonnerie à l’instar des fissures.

Quelles sont les différentes techniques de ramonage ?

Pour ramoner votre cheminée, il vous faudra faire appel à un professionnel comme cet artisan ramoneur à Saint Lô sur ce site, car le travail à réaliser peut varier en fonction de l’installation à entretenir. Seul ce dernier saura déterminer les travaux à effectuer pour rendre votre appareil propre et performant. Parmi les techniques de ramonage les plus connues, il y a :

  • Le ramonage simple

Il consiste seulement à éliminer les dépôts de suie et les saletés accumulés dans les conduits à l’aide d’un hérisson. Le travail est effectué manuellement par le ramoneur qui délogera les résidus des conduits d’évacuation avec des équipements adaptés.

  • Le ramonage complet

Ce type d’entretien comprend le ramonage les conduits et le nettoyage des différents composants de la cheminée comme le déflecteur, le système de régularisation d’air, le creuset et les clapets.

  • Le ramonage chimique

Le ramonage chimique est un autre type d’entretien utilisant des bûches ou des poudres spécifiques. En brulant, ces produits vont enlever de façon progressive les dépôts accumulés dans les conduits de fumée de l’appareil. Sachez cependant que cette technique ne remplace jamais le ramonage manuel réalisé par un ramoneur professionnel.

Quelles sont les étapes d’un bon ramonage ?

Le ramonage d’une cheminée ne s’improvise pas. Il doit suivre des étapes spécifiques ayant chacune leur importance, dont :

  • La préparation qui consiste à éteindre le feu, fermer les déflecteurs et refermer les clapets.
  • Le choix d’un ramoneur qualifié qui dispose des compétences et des équipements nécessaires
  • Le ramonage
  • L’inspection des conduits après l’entretien pour s’assurer de leur bon état