Le tutorat une bonne idée pour la réussite scolaire de vos enfants ?

Développer le potentiel de votre enfant : la solution tutorat.


Avant tout propos il convient de définir ce qu’est le tutorat. Il est défini comme « une relation d’aide pédagogique et éducative à l’école ». Dés lors qu’un élève en difficulté, qu’il soit en primaire, au collège, au lycée ou en études supérieures, ressent le besoin de dialogue et d’accompagnement, il peut trouver dans l’établissement qu’il fréquente un adulte référent.

Définir les objectifs d’un tutorat.


Le tutorat permet de suivre avec plus attention des élèves qui auraient peu ou pas de repères scolaires ou éducatifs, une faible ou une absence de progressions dans leurs acquis ou résultats scolaires, et/ou qui présenteraient des difficultés de relations soit avec le corps enseignant ou leurs camarades de classe. Néanmoins, le tutorat est bien une aide éducative et pédagogique et ne serait en rien se substituer à l’intervention d’autres professionnels présents dans le cadre scolaire : psychologues, infirmières ou assistante sociale. C’est pourquoi il faut en définir le cadre et les objectifs. 
Pour l’élève, il s’agit de : 
– reprendre confiance dans ses capacités à progresser et à réussir.
– mettre en place une relation privilégiée et suivie avec un adulte référent.
– comprendre les raisons de ses difficultés.
– mettre en place des solutions adaptées avec l’aide de son tuteur. Le choix du référent se fait parmi les adultes (volontaires) de l’équipe pédagogique de l’établissement scolaire. Il est important et doit se faire avec l’accord de l’élève et de l’adulte réfèrent, car le tutorat est basé sur la confiance, les échanges, l’écoute et le dialogue.

Définir le cadre d’un tutorat.


Le tutorat se fait dans l’établissement scolaire de l’élève. Dans l’idéal, dans une pièce neutre, accueillante et discrète afin de ne pas stigmatiser l’élève et favoriser le dialogue entre les parties prenantes. Il s’exercera pendant des heures creuses durant la journée, en début ou en fin de journée si l’emploi du temps le permet et doit être dispensé de façon régulière, permettant ainsi une meilleure appréciation des progrès de l’élève et l’évaluation du protocole mis en place.
La durée du tutorat varie selon les besoins de l’enfant. Il devra néanmoins avoir une durée minimum de 4 à 5 semaines, afin de mieux apprécier le bien fondé du tutorat, d’apporter des modifications si cela est nécessaire et même de l’arrêter si la situation l’exige. Bien entendu, l’arrêt du tutorat sera toujours le fruit d’une concertation entre l’élève et l’adulte réfèrent. 
Chaque enfant est diffèrent, le tutorat mis en place le sera également. Si certains ne nécessitent que quelques semaines, d’autres se mettent en place durant toute l’année scolaire ou encore de façon ponctuelle pour la préparation à certaines épreuves ou examens d’admission.

En dehors du cadre scolaire.


Il est tout à fait envisageable de faire appel à un tuteur à domicile comme soutien scolaire. En effet, certains enfants ressentent une certaine lassitude et une forme d’anxiété liées au milieu scolaire qui entraînent une baisse des résultats scolaires, des difficultés à suivre les cours et à s’approprier les savoirs, des difficultés de compréhension, le manque de méthodologie. Le tutorat à domicile devient alors la solution appropriée. Le cadre familier sera rassurant et favorisera la confiance de l’enfant, améliorant sa motivation et sa concentration.
Tout comme le tutorat dans le cadre scolaire, le tutorat à domicile est un contrat passé entre l’élève et l’adulte référent et réponds aux mêmes exigences. Le but est d’amener l’enfant à prendre confiance en ses qualités et capacités d’apprentissage quelque soit l’orientation choisie.