Quelques conseils pour le nettoyage d’une tapisserie

Bon nombre d’accessoires et d’éléments de décoration sont aujourd’hui utilisés afin d’améliorer l’esthétique ou le style des maisons. Les tapis ainsi que les tapisseries font partie de ces pièces à absolument avoir dans son chez-soi. Cependant, ces pièces doivent généralement subir un nettoyage régulier afin d’éviter tous risques de dégradation ou d’usure, notamment les tapisseries. Par tapisseries, il ne s’agit aucunement des tissus recouvrant les murs ou encore les papiers peints. Il est question plutôt des décorations tissées à accrocher sur les revêtements de murs. Leur nettoyage peut s’avérer assez complexe, c’est pourquoi mis à part l’intervention d’un professionnel, il faut s’aider de certaines astuces de nettoyage. L’essentiel dans cet article.

Prévention et nettoyage

Avant d’envisager tous travaux de nettoyage de tapisserie, il est important de réaliser certains gestes de prévention pour protéger votre tapis. Vous pouvez par exemple mettre votre tapisserie décorative dans un lieu où il n’y a pas beaucoup de poussières. Il est aussi possible dans certains cas de penser à protéger votre tapisserie des éventuelles taches en la vaporisant d’un antitache. Cela vous permet par la même occasion de la protéger des saletés en tous genres. Cependant, si la prévention ne suffit pas, vous pouvez toujours vous tourner vers le nettoyage régulier ou en profondeur.

Le nettoyage régulier d’une tapisserie se fait généralement par un passage à l’aspirateur tout comme pour les tapis. Bien entendu, il faut adopter une technique plus particulière. L’aspiration se fait dans le sens du tissage et par brossage. Dans le cas d’une tapisserie très sale, il est important de penser à utiliser des nettoyants naturels tels que la terre de Sommières. Le produit est appliqué quelques heures avant de brosser la tapisserie de façon délicate. Il est important d’éviter l’utilisation de solvants.

Les travaux de détachage

Le nettoyage d’un tapis taché est une opération assez difficile et technique. Il faut au préalable tester le détachant à utiliser sur une partie de la tapisserie. Il est aussi utile pour les tapisseries très sales de réaliser un nettoyage complet. Les techniques utilisées lors d’un détachage de tapisserie peuvent varier d’un problème à un autre. Par exemple, pour les taches de peinture, il est recommandé d’utiliser une solution de benzine et de terre de Sommières à appliquer sur la tapisserie, à laisser sécher et à aspirer. Pour les taches de sang, il est recommandé d’utiliser une solution constituée de vinaigre blanc ou de l’eau froide. Les taches de moisissures, par contre, nécessitent une exposition au soleil et l’utilisation de bicarbonate de soude à appliquer sur la pièce et à aspirer après quelques heures. Pour les traces de graisse, un mélange d’ammoniaque et de terre de Sommières peut être très efficace.

Les travaux de restauration

La restauration est la seule alternative qui s’offre à vous si votre tapisserie commence à se dégrader ou à s’user. C’est un procédé technique qui nécessite l’intervention d’un expert. Bien entendu, la restauration commence avant tout par un nettoyage de préférence traditionnel. La tapisserie passe ainsi par un lavage, un passage à l’eau savonneuse et un long rinçage. Elle est ensuite séchée avant de passer par d’autres procédés liés à sa restauration ou à sa conservation. Diverses opérations sont à prévoir, à savoir, les travaux de raccommodage, la réparation des trous, les travaux de couture… Il s’agit de tout un processus avant que la tapisserie soit remise à neuf.