Comment réduire le taux de rebond ?

Le taux de rebond, aussi appelé bounce rate, est une donnée qui informe sur la performance d’un site web. Exprimé en pourcentage, cet indicateur aide à connaître les axes d’amélioration et de référencement dudit site. Plusieurs facteurs peuvent donner naissance à un taux de rebond élevé. Le premier étant le fait que les pages du site n’intéressent pas les visiteurs. Et le deuxième facteur, il se peut qu’il émane d’une mauvaise maintenance technique. Tour d’horizon des actions à miser pour réduire le taux de rebond ?

Optimiser le temps de chargement : pour réduire le taux de rebond

Si on se doit de classer les méthodes qui permettent d’améliorer le taux de rebond par ordre de priorité, on pense à l’optimisation du temps de chargement. Pourquoi ? Parce qu’avant qu’un site s’ouvre, il se charge. Si cela est chronophage, les visiteurs ne prennent pas la peine d’attendre. Ou du moins, ils s’efforcent d’attendre le chargement, mais ne pensent pas à ouvrir une autre page. Alors, il faut faire en sorte de rendre le plus rapide possible le temps de chargement de son site. Une chose qui réduit le taux de rebond.

Retravailler le design : pour améliorer le bounce rate

Après le temps de chargement, le design est le deuxième paramètre important, qui contribue à réduire le taux de rebond. Une fois la page chargée, les internautes jugent bon ou mauvais le site qu’ils consultent par son apparence générale. Celle-ci comprend le thème, l’assemblage des couleurs, etc. Certes, la notion du beau et du mauvais n’est pas identique. Néanmoins, il serait judicieux d’attirer l’attention des visiteurs, geste qui permet de réduire le taux de rebond. Mais pour ce faire, on peut se mettre à leur place. Aussi, il est important de consulter l’avis d’une agence web design.

Améliorer la mise en forme des contenus : astuce pour réduire le taux de rebond

Le taux de rebond ne se réduit pas d’un seul coup. Les internautes portent leur intérêt et attention à une page dont la forme est soignée. Donc, il est essentiel de donner une bonne lisibilité à ladite page. Pour y parvenir, on se doit d’emblée de rendre identique la longueur de chaque paragraphe. Puis, avoir recours à l’usage de liste à puces aère le texte, et permet bien entendu de réduire le taux de rebond. Qui plus est, chaque contenu d’intertitre ou paragraphe doit être bien découpé. Et si besoin, on ajoute des quelques images là-dessus.

Rédiger ou réécrire les textes : pour un taux de rebond faible

En fait, un site doit contenir les plus des contenus textuels possibles. Alors, lors de leur rédaction, le rédacteur a comme tâche de rédiger des textes utiles aux lecteurs. Ainsi, il faut que ces textes-là soient truffés d’informations qu’ils ont l’impression de ne trouver ailleurs. Aussi, elles doivent être bien hiérarchisées et organisées. Qu’en est-il des pages existantes ? Pour que le taux de rebond soit réduit, elles aussi sont à retravaillées. Par exemple, le fond de chaque contenu doit expliquer son titre. De plus, il est impératif de rendre cohérentes les argumentations ou explications.