Les points essentiels à connaître pour organiser les obsèques

Le décès d’un proche est l’un des événements les plus dramatiques qui surviennent dans la vie d’une famille. En plus des charges et de la peine qui lui incombent, elle doit aussi penser à la préparation des funérailles. Pour organiser dignement les obsèques du défunt, voici tous les points essentiels à retenir.

Les démarches à faire dans les 24 à 48 heures après le décès

Juste après le décès de la personne, la famille doit penser à toutes les démarches à effectuer afin de respecter les délais légaux et administratifs. La première chose à faire est donc de faire constater le décès par un médecin qualifié. Cette étape permet notamment de certifier la mort et de déterminer le jour et l’heure du décès. Une fois le certificat de décès récupéré, la famille doit l’envoyer à la mairie où la personne est décédée, avec tous les documents nécessaires. Les proches du défunt doivent également s’occuper du transport du corps et de l’enterrement. Ils doivent d’ailleurs contacter un notaire, prévenir l’employeur de la personne décédée et informer le centre des impôts du décès.

Le lendemain du décès à Bouguenais, la famille doit s’occuper de l’organisation et du financement des obsèques. Outre les formalités administratives prioritaires citées ci-dessus, la préparation de l’inhumation ou de la crémation doit aussi être prise en charge. Pour cela, il est important d’obtenir une autorisation légale auprès du Maire de la commune. Pour faciliter les démarches funéraires, il est de même impératif que la famille se renseigne sur l’existence d’un éventuel contrat obsèques. Ce dernier permet de préparer à l’avance les funérailles du défunt et de libérer ses proches des tâches et du financement des obsèques. Dans le cas contraire, la famille doit immédiatement contacter une agence de pompes funèbres pour assurer l’organisation complète des funérailles.

Le déroulement des obsèques

Que ce soit au niveau émotionnel ou financier, l’organisation des obsèques d’un proche est toujours une rude épreuve pour la famille. Celle-ci doit être prise en charge par les membres proches du défunt (sa femme, ses enfants, ses frères et sœurs…), et selon la volonté du disparu, s’il a rédigé un testament. Dans tous les cas, il est important que les obsèques se fassent dans le respect de la pratique culturelle et religieuse du défunt. Il revient ainsi à la famille de décider de la date d’inhumation, du lieu d’enterrement (cimetière, caveau…), et éventuellement, du mode de sépulture (crémation ou inhumation), si le défunt n’a pas exprimé ses volontés.

Le déroulement des obsèques se divise en général en trois parties : les hommages du défunt, la cérémonie funéraire et l’enterrement. Là encore, les rites funéraires sont effectués selon les dernières volontés du disparu. Les décisions reviendront à la famille si ce dernier ne s’est pas exprimé de son vivant. Pour apporter un soutien à la famille endeuillée et organiser en toute sérénité les obsèques, le mieux, est de contacter une agence de pompes funèbres. Professionnelle, l’entreprise prend en charge l’intégralité des tâches relatives aux obsèques, de la mise en bière à l’inhumation du corps, en passant par le transport.