Expérimenter la joie des vivre des Antillais à travers leur carnaval

Dans les Antilles, les dates des festivités et des manifestations s’étalent de février à mars, selon les villes. Saint-Martin, Martinique, Guadeloupe… chaque destination antillaise a son lot de carnavals à découvrir le temps d’un séjour. Avant de vous informer sur quelques événements incontournables, découvrez d’abord l’importance du carnaval chez les Antillais.

Un symbole de liberté

Aux Antilles, le carnaval constitue une véritable institution. Généralement, il se déroule en février/mars. À l’origine, il s’agissait d’une tradition européenne. En effet, cet événement a été amené par les colons au 17e siècle. À cette période, il permettait aux catholiques de se réjouir avant le Carême. Bien sûr, les esclaves n’avaient pas le droit d’y participer aux festivités. Toutefois, ils avaient pris l’habitude de faire la fête en cachette. Le Carnaval antillais n’a pu prendre toute sa place qu’après l’abolition de l’esclavage. Il se caractérise, de ce fait, par un mélange entre traditions européennes et indigènes et symbolise la liberté d’expression. Concrètement, cette fête ne cesse de connaître une évolution grâce aux influences et aux croyances amérindiennes et africaines.

Les cortèges dans les rues des villes, des villages et des îles sont marqués par les déguisements, les chants, les danses, les musiques, les couleurs… Pour les locaux, il s’agit d’un moment durant lequel ils s’offrent le moyen d’exprimer leur allégresse et joie. À noter que la durée des festivités est plus longue qu’en Europe. Elles débutent le premier dimanche qui suit l’épiphanie et se termine le Mercredi des Cendres. Constituant un événement qui se prépare toute l’année, le Carnaval des Antilles séduit de nombreux étrangers en séjour aux Antilles

Le Carnaval en Martinique et en Guadeloupe

Si la date des manifestations dans le cadre du Carnaval des Antilles s’étale de février à mars, on peut assister à de nombreux événements de janvier à février. Pour cela, Fort-de-France est l’adresse à ne pas manquer. Le nombre important de participants fait que les vidés soient impressionnants. On vit cette période dans une ambiance burlesque, bruyante et extravagante. Et avant le commencement des grandes festivités, chaque commune procède à l’élection d’une reine. Et après les danses des Juniors, la Parade des Reines est à ne pas manquer. Par ailleurs, le Carnaval martiniquais se caractérise également par les défilés des hommes d’argile. Ceux-ci sont recouverts de terre et s’affichent comme des statues. 

Guadeloupe vibre également au rythme du carnaval antillais. Sur l’île, on peut assister à divers événements tous les dimanches, à partir de la première semaine du moins de janvier. Des animations sont, en effet, proposées, en dehors des jours gras et du Mercredi de Cendres. En Guadeloupe, le carnaval est baptisé les Gwoup à Po. Ceux-ci rassemblent les musiques, les chants et les danses typiques de l’île.

Bref, vous voilà maintenant au courant de tout ce qu’il faut savoir sur la joie des vivres des Antillais à travers leur carnaval. Nous espérons les grandes lignes évoquées dans notre article ont pu vous aider à y voir plus clair. Vous pouvez très bien passer votre séjour en toute tranquillité.