Zoom sur les couteaux de poche

De nombreuses personnes souhaitent trouver le meilleur couteau de poche. Chacun a sa propre raison de s’en procurer. Toutefois, avant l’achat, il est nécessaire de suivre quelques conseils. Puis, cet article permettra de connaître un peu plus sur ces gadgets.

Les critères à tenir compte avant de les acheter

Avant d’acheter un surin de poche, il est important de faire attention aux critères de choix. Pour ce faire, on s’intéressera d’abord à son poids. Généralement, pour pouvoir être à portée de main, il ne doit pas dépasser les 50 grammes. S’il est plus lourd, il sera difficile de le porter et de l’utiliser. De plus, il aura tendance à altérer la poche. Ensuite, le prix est le second élément à prendre en compte. Si on opte pour un couteau onéreux, on risque de ne pas oser l’utiliser de peur qu’il s’abîme ou qu’on le vole. Aussi, si on choisit d’acheter celui qui est moins cher, on négligera la qualité. Éventuellement, il pourra vite se briser ou causer des accidents à son propriétaire. Donc, il est recommandé de se pencher sur celui qui présente un meilleur rapport qualité/prix, dont un tarif autour de 20 euros.

La troisième condition est de bien considérer la matière de la lame. En ce moment, on a le choix entre l’inox et le carbone. Celle qui est faite en inox a le grand avantage de ne pas se rouiller. Son prix fait bien sa qualité. C’est un ustensile incontournable, parfait pour la cuisine. L’atout de celle en carbone est la facilité d’affûtage. Elle est la meilleure solution pour les personnes qui travaillent le bois. Le dernier critère à privilégier est sa taille. La lame d’un canif de poche ne doit pas être trop petite. Elle risque d’être inutilisable. Cependant, si on achète une grande, elle ne pourra plus se mettre dans la poche. Pour ce faire, il est conseillé de choisir celle d’une taille d’environ 7 centimètres.

Les différents types de couteaux de poche

Le couteau multifonction fait partie des modèles de canifs de poche. Celui-ci est aussi connu sous l’appellation « couteau suisse ». C’est l’outil indispensable à tous. Il est, non seulement, composé d’un couteau, mais aussi de nombreux autres outils. Par exemple, il y a la scie, le tournevis plat, le décapsuleur, le tire-bouchon, le cure-dent, le poinçon, la paire de ciseaux, la lime à ongles. Cette babiole peut disposer de 5 à 20 petits dispositifs, utiles à n’importe quelle situation. C’est un accessoire qui facilitera la vie. Le propriétaire n’aura plus besoin de l’aide. Il aura tout sur lui où qu’il aille. Ensuite, on a les couteaux résistants pliants. Ils sont très pratiques. Leur plus grand atout est leur sécurité. En effet, ceux-ci disposent d’une lame mobile que l’on peut facilement et discrètement transporter dans la poche. Aussi, leur utilisation est assurée. Enfin, il y a les surins multi lames. Ils sont différents des couteaux suisses. Comme leur nom l’indique, ils ne sont constitués que de lames. En un seul produit, on peut en avoir deux ou trois avec des fonctions différentes. Ainsi, lorsqu’on doit réaliser différentes tâches, on n’aura plus aucun problème.