Pourquoi effectuer un contrôle régulier de l’état du conduit de sa cheminée?

Le conduit de la cheminée est un élément qui joue un rôle fondamental. Il évacue les fumées issues de la combustion et évite les risques d’incendie et les risques sanitaires. Lorsque celles-ci refoulent vers l’intérieur, les habitants inhalent en effet des gaz toxiques. Ce qui peut affecter leur état de santé. Par conséquent, il est primordial de s’assurer que le conduit fonctionne correctement. Pour cela, il faut vérifier et contrôler constamment son état. Nous allons justement en parler.

Un ramoneur pour évaluer l’état du conduit de la cheminée

Pour des raisons économiques et sanitaires, il est crucial d’exercer un contrôle régulier sur l’état du conduit de la cheminée. L’idéal est de faire appel à un ramoneur professionnel comme celui que vous pouvez contacter sur https://www.ramoneur-67.fr/ pour l’exécuter. Ce contrôle est généralement entrepris à l’occasion du ramonage annuel obligatoire.

Au cours de celui-ci, cet artisan effectue une reconnaissance préalable du conduit de la cheminée. Ensuite, il passe à la vérification de sa vacuité et de son étanchéité. Il utilisera à cet effet un fumigène. Mais avant cela, une série d’interventions sera entamée, en l’occurrence le ramonage et la désobstruction de la cheminée par le haut et par le bas. Le contrôle permet de constater les éventuels problèmes qui affectent le conduit de la cheminée.

Une fois que le test fumigène est achevé, le ramoneur définit les solutions à adopter pour réhabiliter la cheminée. Éventuellement, il conseillera son client quant à l’usage de cette dernière.

Quel est l’intérêt de contrôler l’état du conduit de sa cheminée?

Pour diverses raisons, il est nécessaire de vérifier et contrôler l’état du conduit de sa cheminée. Comme susmentionné, cela permet de constater les éventuelles obstructions. Ce phénomène est très fréquent du fait des dépôts de suies et de goudrons sur les parois du conduit. Il peut également être dû par les nids d’oiseaux et les déchets qui se trouvent à l’intérieur de celui-ci. Il importe de rappeler qu’un conduit bouché représente un danger pour le logement et ses habitants. Il accentue en effet les risques d’accident.  

En outre, ce contrôle permet de mettre la main sur les fissures. Le ramoneur pourra ainsi procéder à leur réparation. Il est primordial de veiller à la parfaite étanchéité du conduit pour éviter les risques sanitaires, notamment l’intoxication au dioxyde de carbone. Avant que le ramoneur délivre le certificat de ramonage, il doit s’assurer que le conduit évacue correctement les fumées et que celles-ci ne refoulent pas vers l’intérieur de la maison.

Comment se déroule le contrôle du conduit de la cheminée?

Habituellement, ce contrôle nécessite l’utilisation d’une cartouche de fumigène. Ce produit est installé à la base du conduit pour que l’on puisse constater les éventuelles fuites présentes sur la longueur du conduit en question.

Le professionnel commence par boucher le conduit en procédant par la toiture. Cela permet d’empêcher l’évacuation de la fumée vers l’extérieur. Une fois que la souche de la cheminée est bouchée, il se positionne à la base du conduit. Afin que la fumée qui résulte du fumigène s’engouffre dans ce dernier, le ramoneur envoie un courant d’air vers le haut. Pour cela, il fera un petit feu en brûlant quelques feuilles de papier. Il pourra ainsi brûler le fumigène avant de boucher l’entrée du conduit.

Après avoir terminé le test fumigène, cet expert en travaux de ramonage libérera la partie supérieure du conduit. En procédant de la sorte, il permet à la fumée de s’échapper. Pour terminer, il va déboucher la base de la cheminée.