Quelques conseils pour ramoner efficacement votre cheminée

L’hiver arrive bientôt. Il est alors temps de penser à allumer ses feux de foyer. Mais pour que votre cheminée puisse fonctionner convenablement, pensez à son entretien. Si vous ne savez pas par où commencer, découvrez tous nos conseils.

Pourquoi entretenir sa cheminée ?

Pour nettoyer ou inspecter votre cheminée, vous devez le faire ramoner. Bien évidemment, ce système de chauffage peut aussi s’user et se salir. Chaque fois qu’on brûle du bois, des déchets s’accumulent. Les suies et les résidus ainsi que la créosote formée par la liquéfaction du goudron produisent une couche de dépôts au niveau des parois.  Lorsqu’il y en a trop, ces saletés peuvent :

  • Rendre votre cheminée moins efficace
  • Mettre à mal l’évacuation du gaz
  • Entraîner une intoxication au monoxyde de carbone
  • S’enflammer et provoquer un incendie

Le ramonage permet de nettoyer le conduit de ces déchets et d’éviter ce genre de problèmes. Seulement, il doit être réalisé par un ramoneur professionnel. C’est également une occasion d’inspecter l’état de l’installation. De vérifier qu’il y a des éléments à réparer ou à changer comme :

  • Le tuyau de raccordement
  • Le catalyseur
  • Les joints d’étanchéité
  • Le chapeau de la cheminée
  • Etc

Faire ramoner par un professionnel

La meilleure façon de ramoner votre cheminée est de solliciter cet artisan ramoneur expérimenté dans le Loiret. Ce professionnel sait très bien comment s’y prendre. Il emploie des techniques innovantes et se sert d’un bon matériel pour se protéger et nettoyer efficacement l’installation de chauffage. Surtout, il est en mesure de contrôler votre cheminée, de réaliser les tâches nécessaires et de vous conseiller sur les gestes à adopter pour optimiser la durée de vie de votre équipement.

Certes, la loi ne vous oblige pas d’engager un spécialiste pour ramoner votre cheminée. Cependant, vous en avez besoin pour inspecter l’état de votre chauffage et le réparer si nécessaire. De ce fait, comme il faut mieux vérifier votre installation chaque printemps, l’appel à un expert est vivement recommandé. Avec lui, vous pouvez faire attention à tous les détails pendant l’inspection. Il s’agit notamment :

  • De signes d’usure
  • De la corrosion sur les raccordements
  • De taches de rouille au niveau des parois
  • De gonflements au niveau du chemisage
  • De traces sur la maçonnerie extérieure
  • De fissures ou d’éléments manquants
  • De l’état de la cheminée dans les zones cachées

Quand doit-on ramoner sa cheminée ?

Le mieux est de ramoner sa cheminée à la fin de la période de chauffage, alors au printemps pendant que les débris sont fragiles et faciles à éliminer. Ces saletés, si elles sont laissées dans l’installation pendant tout l’été, peuvent provoquer de la corrosion. De plus, en contrôlant le chauffage à ce moment, vous aurez plus de temps pour réaliser des travaux de réparation si besoin.

Sachez cependant qu’un ramonage de cheminée par an est le minimum requis. Ce système de chauffage peut avoir besoin de trois ramonages annuels en fonction de sa fréquence d’usage, de la façon que vous l’allumez, de l’essence et la quantité de bois utilisés. La meilleure manière de savoir si votre installation a besoin d’un ramonage hivernal est de contrôler régulièrement la vitesse de dépôts de suie.