Chauffage dans les bâtiments

Une grande partie des consommations énergétiques d’une maison va dans le chauffage. Quel que soit le type de logement que vous occupez, la facture énergétique que vous devez payer environne toujours la moitié de vos dépenses. Vous pouvez tout de même mieux gérer ces déboursements d’argent en choisissant les meilleurs dispositifs de chauffage adaptés à votre foyer. Vous pouvez demander de l’aide auprès d’un chauffagiste du 77e lors du choix. Il peut vous faire des recommandations utiles. Voici des informations concernant les frais utiles pour le chauffage que vous devez connaitre.

Répartition des frais de chauffage dans les immeubles collectifs

Ceux qui habitent des immeubles disposant d’un chauffage collectif ne peuvent pas lier leur comportement au quotidien avec leur facture énergétique malgré la méthode de répartition des frais de chauffage au tantième. Il est alors nécessaire que la répartition des dépenses énergétiques soit individualisée. De cette manière, chaque occupant peut ne payer que ses consommations réelles.

Pourquoi individualiser les frais de chauffage ?

Répartir les frais de chauffage c’est faire un calcul d’une partie de la facture de chaque occupant en ne prenant en compte que ses consommations réelles obtenues par mesure. De cette manière, il est également possible de faire une sensibilisation à l’importance de la réduction des consommations énergétiques et une valorisation des comportements vertueux tout en mettant en exergue les situations thermiquement défavorables.

Qui est concerné par l’individualisation des frais de chauffage ?

 1. le champ d’application réglementaire

Selon l’article R.241-7 du code de l’énergie, tous les occupants d’un immeuble collectif qui utilisent un chauffage collectif que le logement soit utilisé à titre privatif en partie ou en intégralité sont concernés par l’individualisation des frais de chauffage. L’immeuble doit cependant leur fournir une quantité de chaleur réglable et des appareils de mesure permettant de définir la quantité de chaleur fournie à chaque local occupé.

Toutefois, il y a des établissements qui ne sont pas concernés par cette obligation. C’est le cas des logements-foyers, des établissements d’hôtellerie, les immeubles dans lesquels le mesurage de la chaleur par local est techniquement impossible ou encore les immeubles dont la personnalisation des frais de chauffage engendrerait un surcout. Un chauffagiste du 77e peut vous aider à déterminer si votre cas entre ou non dans ces exceptions.

 2. Les impossibilités techniques

Dans le cas où l’installation de chauffage est composée de systèmes de chauffage à air chaud ou encore où l’installation de chauffage est munie d’émetteurs fonctionnant à la vapeur, l’immeuble ne fait pas partie de ceux qui sont soumis à la règlementation légale concernant l’individualisation de la facture énergétique. C’est également le cas pour un immeuble ayant une installation de chauffage pourvue d’émetteurs de chaleur montés en série ou une installation de chauffage avec batteries, de ventilo-convecteurs, de tubes à ailettes ou de convecteurs à eau chaude. Les bâtiments dont l’émission de chaleur se fait par dalle chauffante sans mesure possible par local sont également exclus du dispositif pour motif d’impossibilité technique.

Mise en œuvre de la répartition des frais de chauffage 

1. Faire une estimation de la consommation énergétique moyenne de l’immeuble

Estimer la consommation énergétique moyenne de l’immeuble revient au syndic de la copropriété qui assure sa gestion ou bien à son propriétaire. Le gestionnaire fait un relevé de la consommation énergétique de l’immeuble sur les trois dernières années. Il estimera ensuite la part relative au chauffage. Toutes les surfaces habitables du bâtiment sont ensuite prises comme base pour calculer la moyenne annuelle des consommations d’énergie de chauffage. Le chauffagiste du 77e peut apporter son aide lors de ce calcul bien que sa réelle mission consiste à assurer l’installation du système de chauffage, à faire des travaux de dépannage des appareils de chauffage ou des opérations d’entretien des dispositifs relatifs au chauffage.

2. Faire une installation des appareils pour déterminer les quantités de chaleur consommées

Deux types d’appareils de mesure permettent de définir la quantité de chaleur consommée dans un immeuble. Ce sont les compteurs individuels et les répartiteurs de frais de chauffage. Les premiers sont à installer à l’entrée de chaque logement habité. Ils mesurent directement la consommation du foyer. Les seconds sont des boitiers à mettre sur chaque émetteur de chaleur dans les compartiments. Ce sont les différentes de températures entre la pièce et le radiateur qu’ils calculent.

Un chauffagiste du 77e peut assurer la mise en place de ces dispositifs nécessaires pour le mesurage de la consommation énergétique individuelle dans un immeuble collectif.

Désormais, il est aussi possible d’opter pour les appareils télé-relevables. Ils permettent de faire le relevé à distance sans pénétrer les parties privatives des occupants.

Il ne faut pas oublier que des organes de régulation doivent équipés les émetteurs de chaleur avant de faire l’installation des appareils de mesure.

3. Faire le calcul du partage des consommations par logement pour plus d’équité

Il existe deux sortes de frais liés au chauffage collectif de l’immeuble. Le premier est les frais relatifs aux combustibles ou à l’énergie. Ils sont répartis en frais individuels et frais communs. Ce dernier équivalent à 30% des frais totaux. Les frais individuels quant à eux sont définis par différence entre le total des frais et les frais communs puis distribués à partir des informations prises par les appareils de mesure. Il est possible de moduler cette répartition pour tenir compte des situations thermiquement défavorables. Le second paiement concerne les autres frais liés à l’entretien du système de chauffagefait par un chauffagiste du 77epar exempleet, éventuellement, à la consommation électrique indispensable à la marche des dispositifs qui constituent l’installation (instruments de régulation, pompes, etc.).

 4. Une mesure efficace

Pour optimiser l’efficacité énergétique d’un bâtiment collectif, il est nécessaire de faire une répartition des frais de chauffage. Cette opération ne peut pas être efficace que si le système de chauffage est bien réglé. Si vous êtes un syndic ou bien si vous êtes le propriétaire, vous devez penser à faire une vérification de votre installation de chauffage. Plus vous le faite de manière régulière, plus vous pouvez être sûr de son équilibre. C’est une sorte de garantie que la chaleur soit bien distribuée entre les logements, et bien optimisée en matière de performance pour éviter la surconsommation.