Que savez-vous à propos des combustibles ? (mazout, pellet et bois)

Un combustible est un élément qui brule au contact de l’oxygène ou d’un autre comburant. Il dégage ensuite de la chaleur utilisable. Sur le marché, il existe plusieurs sortes de combustibles. Chacun choisi en fonction de ses besoins, ses envies, son budget, etc. Les plus prisés sont désormais ceux qui permettent un bon rendement et qui contribuent à la protection de l’environnement. Les combustibles en bois ainsi que le mazout font partie des plus intéressants. Là encore, il y a des choix à faire. Bois, pellet et mazout, départager ces trois combustibles de chauffage est souvent ardu. Pour faciliter le choix, il faut se tenir compte de leurs inconvénients, de leurs atouts mais aussi de prix sur le marché. Un chauffagiste à Versailles peut donner toutes les informations à savoir à leur propos.

Le mazout de chauffage : un combustible qui provient du pétrole

Le mazout de chauffage ou encore le fioul domestique est aussi nommé diesel rouge. Ce nom  est tiré de son colorant utilisé pour le différencier du carburant. Ce type de combustible est particulièrement apprécié des Belges et de plus en plus de Français s’y intéressent également. C’est un combustible fossile. Pour l’avoir, il faut passer par le raffinage du pétrole brut. Divers pays en produisent dont le Nigeria, la Norvège, la Russie ou encore l’Arabie Saoudite. Dotés de plusieurs caractéristiques, l’engouement pour le mazout est explicable. C’est un combustible disponible partout (en ville comme à la campagne). Il est même possible de l’avoir dans les lieux où il n’y a pas de réseaux de gaz naturel. Quelle que soit la saison et l’endroit où il se trouve, le consommateur peut toujours faire son approvisionnement.

Les distributeurs de mazout sont nombreux. Il est donc possible d’avoir un large choix en faisant une comparaison des prix.  De cette manière, le consommateur peut profiter de la meilleure offre. Il est même possible d’envisager une réduction de la facture énergétique en participant à un achat groupé de mazout. Cela consiste à faire une négociation de prix plus intéressant auprès des fournisseurs de fioul.

Seul bémol du mazout de chauffage, l’usager doit avoir un espace suffisamment grand pour faire du stockage. Lors de l’installation de son système de chauffage et la chaudière, il doit alors prévoir un coin pour installer un fut ou une citerne. Le choix de ces éléments et de leur lieu d’installation nécessite de la stratégie et des savoirs particuliers. Un chauffagiste de Versailles peut justement l’étudier. Ainsi, il est possible d’optimiser les rendements et d’exploiter pleinement le potentiel calorifique du mazout. Plus l’installation est performante, plus la chance de réduire la consommation est aussi grande.

Le bois de chauffage ou bois énergie

Combustible naturel, le boisestla ressource d’énergie renouvelable la plus consommée en Europe. Il faut cependant noter que le bois n’est considéré renouvelable que s’il provient d’une forêt gérée de manière durable.

Pour participer de loin à la protection de l’environnement, une vérification de la présence de certains labels sur les produits en bois disponibles sur le marché s’impose. Soit c’est le label PEFC soit c’est le label FSC. Ceux-ci ne sont tout de même pas des garanties de la qualité intrinsèque du matériau.

L’une des particularités du bois de chauffage est la possibilité d’en trouver sous plusieurs formes sur le marché. Il est possible de choisir entre les granulés ou pellet, le bois de chauffage compressé et le bois bûche.

Les bois bûches classiques

Les bûches représentent certainement la forme de bois énergie la plus répandue et la plus connue de tous. Une notoriété spécialement due à leur convenance avec de différents appareils de chauffage dont les inserts, les chaudières à bois, les cheminées ouvertes ou les poêles. Il est possible de demander l’avis d’un chauffagiste de Versailles concernant le type de bois à utiliser quand il vient faire l’installation ou la rénovation du dispositif de chauffage.

Divers critères viennent définir le prix des bûches disponibles en unité de stère de bois. Elles peuvent être demi-séchées, bien séchées, de grande, moyenne ou petite taille, etc. Les régions d’où le bois provient peuvent aussi changer les donnes ainsi que la saison et l’essence du bois. Pour bénéficier d’une réduction de prix, il est aussi possible de faire un achat groupé pour le bois de chauffage.

Le critère de choix le plus important à voir de près lors de l’achat des bûches est le taux d’humidité du bois. La chaleur qu’elles vont produire en dépend. Normalement, après la coupe, le bois doit encore rester à l’abri des pluies pendant deux ans pour sécher. La mise en place d’un dispositif de chauffage qui fonctionne à bois nécessite aussi l’obtention d’un espace de stockage de bois suffisant. Cette contrainte est à anticiper avant de faire venir un chauffagiste de Versailles pour les travaux.

Les granulés de bois ou pellet

Les pellets aussi nommés granulés de bois proviennent de la récupération de copeaux comprimés et de sciures. Ils ont une forme cylindrique de 6 ou 8 mm de diamètre. Leur faible taux d’humidité et le fait qu’ils génèrent peu de cendres justifient l’engouement pour ces combustibles.

Il y a deux possibilités pour l’usage des pellets : soit avec une chaudière soit avec un poêle à pellets. Le premier est un substitut efficace d’une installation au mazout ou au gaz et le second fait office de chauffage d’appoint. La mise en place de ces dispositifs requiert un investissement plus conséquent. Un chauffagiste de Versailles peut faire cette opération. Il peut aussi donner des conseils permettant d’optimiser l’usage des combustibles qui sont disponibles en sacs ou livrables en vrac par camion souffleur. Il peut aussi recommander les pellets certifiés qui sont plus intéressants que les autres.

Les bois compressés ou briquettes

Plusieurs termes sont utilisés pour désigner la bûche de bois compressé. Ce combustible de chauffage est aussi appelé bûche densifié, bûche condensé, briquette, bûche compactée, bûche compressée ou encore bûche reconstituée. Elle dérive du recyclage de divers résidus à savoir les copeaux de bois et la sciure. Ces éléments sont d’abord comprimés pour obtenir la forme de bûches. Elles sont similaires aux bûches traditionnelles mais sont plus calorifiques.