Quels sont les avantages et inconvénients des différents types d’hébergement web ?

La création d’un site web passe forcément par l’achat d’un hébergement web. Grâce à cela, vous disposerez de l’espace dont vous avez besoin pour stocker les données concernant votre site. Parmi les quatre types d’hébergement web qui existent, lequel devez-vous choisir ? Faisons le point sur leurs avantages et leurs inconvénients pour que vous puissiez facilement faire votre choix ?

Les différents types d’hébergement web

On distingue quatre principaux types d’hébergement site web à savoir :

  • L’hébergement mutualisé ou partagé
  • L’hébergement dédié
  • L’hébergement cloud
  • L’hébergement VPS (Serveur privé virtuel)

Le choix entre eux doit premièrement dépendre de vos besoins puis de votre budget puisqu’ils sont tous payants.

Pour rappel, l’hébergement web se fait auprès d’entreprises spécialisées qui mettent à la disposition des webmasters des serveurs pour stocker leurs données. Ces serveurs sont connectés en permanence à un réseau Internet pour que l’hébergeur puisse afficher le site à tout moment, chaque fois qu’un internaute lance une recherche dessus. La différence entre les quatre formules proposées repose sur la capacité de stockage, sur le type de serveur proposé et sur les différentes fonctionnalités relatives à chaque formule.

L’hébergement mutualisé

Avec cette formule, vous partagez le même serveur avec d’autres sites appartenant à d’autres webmasters.

Les avantages sont multiples puisque c’est la formule de base par excellence. Premièrement, il vous permet de créer un site web à moindre coût. C’est effectivement l’offre la moins onéreuse du marché. Deuxièmement, en tant que formule de base, il est facile à utiliser, à configurer et à gérer même pour les débutants. Troisièmement, l’offre inclut plusieurs fonctionnalités que l’hébergeur met à la disposition de ses clients. Il est même possible de bénéficier d’une petite formation pour une bonne manipulation.

Malgré tous les avantages, l’hébergement mutualisé entraîne quelques inconvénients. Comme plusieurs webmasters doivent se partager le même serveur, l’espace de stockage mis à votre disposition est souvent réduit. Résultats : le site est peu performant et ne permet pas d’accueillir un fort trafic. Les possibilités de personnalisation sont également réduites.

Cette formule est néanmoins adaptée aux sites vitrines, aux blogs encore peu connus et aux sites dont le trafic reste limité.

L’hébergement dédié

Avec cette formule, le webmaster se voit attribuer un serveur qu’il est le seul à utiliser. Il dispose alors de tout l’espace de stockage dont il a besoin et voit la sécurité de son site augmenter. Les possibilités de personnalisation sont ici énormes ce qui permet de bien se démarquer de la concurrence. En matière de performance, elle est plus élevée puisque le webmaster est seul à se retrouver à bord. Il doit toutefois bien se renseigner auprès de l’hébergeur en ce qui concerne a vitesse de connexion et la disponibilité du serveur.  

Malgré ces belles promesses, il faut disposer d’un bon budget pour profiter de cette formule étant donné qu’il s’agit de l’une des formules les plus chères du marché. Il est aussi essentiel d’avoir de bonnes connaissances techniques et administratives puisque c’est au loueur du serveur que revient la tâche de gérer le système.

Cette formule est l’idéale pour les sites à trafic important comme les sites e-commerce ayant un fort succès.

L’hébergement cloud

L’hébergement cloud, quant à lui, utilise, non pas un seul, mais plusieurs serveurs. Et contrairement à ce que cela pourrait supposer, le webmaster ne paie au final que l’espace qu’il utilise. C’est donc une offre assez flexible puisque son coût dépend essentiellement des besoins de chacun. Autre avantage non négligeable : ce type d’hébergement permet au site créé de résister efficacement aux variations importantes de bande passante.

Malgré ces beaux avantages, l’hébergement cloud peut rendre l’accès aux données assez facile. Il est donc conseillé de bien s’assurer auprès de l’hébergeur de l’efficacité des mesures de sécurité qu’il propose.

Lorsque la sécurité est assurée, ce genre d’hébergement est idéal pour les entreprises qui projettent une croissance rapide. Ainsi, leur investissement va évoluer au fur et à mesure que leurs besoins augmentent.

L’hébergement VPS

Le VPS est une solution située entre l’offre mutualisée et l’offre dédiée. A la base, il n’utilise qu’un seul serveur, mais on installe sur celui-ci plusieurs serveurs virtuels. Pour ce faire, on fait appel à des logiciels de virtualisation. Les différents serveurs virtuels ne sont pas interdépendants, mais peuvent fonctionner indépendamment les uns des autres. Grâce à lui, le webmaster peut personnaliser les paramètres de son serveur en fonction de ses besoins. Il peut même l’arrêter ou le redémarrer en fonction de ses besoins. En termes de prix, il reste abordable pour une performance accrue.  

Pour utiliser ce mode d’hébergement, assurez-vous d’avoir de solides connaissances en administration système. Cette formule est idéale aux sites e-commerce qui commencent seulement à se faire connaître ainsi qu’aux blogs à trafic important.