Comment ouvrir un magasin physique de vente ?

L’on ne s’avance pas tête baissée dans l’ouverture d’une boutique physique. Les enjeux sont différents, autant au niveau des domaines ciblés, vente ou prestation de service, mais également au niveau des différentes démarches réglementaires à effectuer pour concrétiser ce projet. Ci-après un guide répertoriant les points les plus importants à considérer pour fonder une enseigne physique.

L’étude de marché

L’étude de marché est primordiale dans ce projet d’ouverture d’un magasin physique. En effet, ce n’est qu’en analysant le secteur qu’on peut décider de s’engager ou non dans un marché donné. L’entreprise doit ainsi connaitre en amont ses chances de succès avant de se lancer dans ce projet.

En premier lieu, il y aura l’identification précise du secteur d’activité au sein du marché. En effet, il y a des activités qui connaissent un grand succès de par leur nature, d’autres sont en déclin. Connaitre la croissance d’un domaine permet ainsi d’avoir un premier regard sur l’avenir de la boutique à ouvrir. Des indicateurs précis doivent ainsi être utilisés dans l’étude de marché. Le chiffre d’affaires du secteur au cours des dernières années ainsi que le nombre de personne travaillant dans le secteur en sont les bases. Faire une étude approfondie des concurrents potentiels est aussi de mise. Il faudra les situer géographiquement, mais aussi financièrement. Qui des concurrents détiennent les plus de parts de marché ?

S’immiscer dans un marché en tant qu’indépendant ou franchisé ?

L’ouverture d’une nouvelle boutique physique demande aussi un choix au niveau de la manière de s’introduire dans le marché. Les entreprises peuvent se lancer seules dans cette aventure, c’est-à-dire en étant indépendantes. Elles s’engagent ainsi à subir toutes les répercussions liées aux affaires dans la boutique. Elles s’occuperont également de l’intégralité des actions visant à faire fonctionner la nouvelle enseigne, entre autres achat auprès des fournisseurs, gestion des stocks, collaboration et bien d’autres encore. En résumé, se lancer seul veut dire qu’on récolte ce qu’on a semé.

Les risques sont plus ou moins importants en étant indépendant. C’est pourquoi certains affairistes choisissent les franchises dans ce projet de création d’une nouvelle boutique physique. En effet, celle-ci se lancera rapidement puisqu’il y aura un concept et une stratégie commerciale déjà bien définie dans cette alternative. Les entreprises n’auront plus à travailler la notoriété. Ellesutiliseront également un marketing commercial de base, des canaux de distribution déjà constitués, et bien d’autres encore. Toutefois, être franchisé a un prix. Les entreprises doivent payer des droits et des royalties pour intégrer une communauté.

Un business plan posé pour la nouvelle boutique physique

Un entrepreneur intelligent doit prévoir à l’avance les coûts découlant de son activité, à savoir le loyer, les charges salariales, les charges locatives. Ainsi, il pourra estimer ses profits et sa marge commerciale. En d’autres termes, il est essentiel d’établir un business plan pour la boutique physique en ligne. Cette référence technique devra comporter un prévisionnel financier. Ce dernier permettra de définir la rentabilité du projet et d’évaluer les besoins en financement pour la création de la boutique. Le business plan traiter aussi les stratégies commerciales et marketing. Il déterminera entre autres la durée de vie de la boutique. En outre, le business plan peut aussi servir de référence auprès des créanciers comme les banques, les établissements de prêts ou encore les plateformes de financement participatif.

Trouver le meilleur emplacement pour la boutique

Le sujet de l’emplacement est à traiter indépendamment de toutes les démarches relatives  à l’ouverture d’une boutique physique. En effet, le local commercial sera la pièce la plus importante de ce projet. D’un côté, il est le garant du succès du magasin, et d’un autre, il constitue aussi une majeure partie des charges financières de roulement, à savoir la signature d’un bail commercial.

Les entreprises devront ainsi trouver le meilleur emplacement sur un site de rencontres en immobilier commercial. Les sites accessibles et présentant des trafics importants sont considérés comme des implantations stratégiques. En parallèle, le local doit aussi répondre à toutes les exigences techniques, forme et grandeur, liées à la vente et la prestation de service.

Ces nombreux critères rendent la recherche de l’emplacement des processus longs et difficiles. Souvent, les entreprises sollicitent des agences immobilières commerciales pour avoir rapidement une liste des locaux libres au sein d’une zone donnée.

Quelques notions de réglementation et d’obligations légales

L’ouverture d’une boutique est régie par de nombreuses règles : affichage des prix au public, les démarques, les soldes, les jours d’ouverture au public…Les entrepreneurs doivent aussi détenir une licence, un agrément ou une autorisation spécifique en fonction de l’activité. Le mieux est de se renseigner sur les réglementations spécifiques propres à chaque secteur d’activité auprès des organismes compétents.