Que faut-il savoir sur la rénovation d’une maison en ruine?

Avec les années, notre habitation vieillit. Mais quand elle n’est pas suffisamment entretenue, elle peut tomber en ruine. Malgré cela, nous désirons lui offrir une nouvelle jeunesse. À cet effet, nous décidons d’entamer des travaux de rénovation. Il faut néanmoins savoir que la réhabilitation d’une maison en ruine est soumise à des règlementations strictes. Avant d’appréhender les travaux, découvrez tous les points que vous devez savoir au préalable.

Qu’est-ce qu’une maison « en ruine » ?

Par définition, on parle de maison en ruine lorsqu’on est face à un immeuble dégradé par le temps ou qui a été volontairement détruit. Il doit néanmoins rester des traces de son existence. On retrouve généralement des bâtiments qualifiables de ruines en milieu rural. Il peut s’agir de vieilles fermes, d’anciennes granges ou encore de bâtiments agricoles.

En outre, il existe des lois qui encadrent leur restauration. Pour que le projet de rénovation soit envisageable, certaines conditions devront néanmoins être remplies. D’abord, la majorité des murs porteurs doit être présente. Ensuite, il faudra un accord écrit des services d’urbanisme de la commune où se localise la maison en ruine. Cette dernière doit également présenter un certain attrait architectural qu’il faudra préserver au cours de sa rénovation. Enfin, elle doit être raccordée aux réseaux collectifs publics (eau potable, électricité, évacuation des eaux usées).

Pour savoir si vous pouvez envisager la rénovation de votre maison en ruine, nous vous conseillons de solliciter les services d’une entreprise de rénovation comme https://www.entreprise-renovation-13.fr/ qui propose ses services dans les Bouches du Rhône.

Quelles sont les démarches à effectuer ? Qu’en est-il des restrictions d’usage ? 

L’obtention d’un permis de construire est obligatoire avant la rénovation d’une habitation en ruine. Il faudra cependant vous adresser au service d’urbanisme de votre commune avant de déposer votre demande. Dans la mesure où il s’agit d’un terrain agricole, il faudra au préalable que vous procédiez à un changement de destination. Pour cela, il faudra vous en remettre à la Safer et/ou à la municipalité. Celles-ci ont en effet le droit de refuser et le droit de préemption, c’est-à-dire la priorité éventuellement en cas d’achat de leur part, et ce, peu importe le montant, qui a été suggéré.

Ce n’est qu’après que vous pourriez calculer votre budget. Il sera différent selon que vous désiriez rénover la bâtisse à l’identique ou que vous envisagiez de modifier son style architectural. Dans tous les cas, n’hésitez pas à demander un devis auprès de cette entreprise en travaux de rénovation de maison. Vous pouvez également compter sur son aide pour redonner un second souffle à votre maison en ruine.

Bon à savoir : Les démarches administratives à suivre dans le cadre de la rénovation d’une maison en ruine varient d’une localité à une autre. Il faudra à cet effet se référer aux exigences du Plan Local d’Urbanisme (PLU) ou du Plan d’Occupation du Sol (POS) de chaque commune. Il peut également y avoir des restrictions quant au type de matériaux à utiliser dans le cadre des travaux.

En conclusion, la réhabilitation d’une maison en ruine est une activité régie par des règlementations strictes. Elle implique d’ailleurs la réalisation d’un volume important de travaux. Pour leur exécution, le recours aux services d’une entreprise de rénovation de maison est impératif. En plus de vous accompagner dans l’accomplissement des différentes démarches administratives, celle-ci vous fera bénéficier de précieux conseils quant à la manière d’appréhender les travaux et le choix des matériaux.